Informatique PRO

La dématérialisation en chiffres

Les entreprises deviennent plus pragmatiques et concrète en ce qui concerne la dématérialisation des documents.

La dématérialisation n’ est plus seulement sur les flux de volumes entrants comme les factures fournisseurs et elle s’ étend à d’ autres activités.

Par ailleurs, les progrès techniques et les nouvelles solutions  de dématérialisation permettent d’ avoir une véritable stratégie et de considérer les impacts de la dématérialisation sur l’organisation de l’entreprise.

Au final, un projet de dématérialisation s’ apparente de plus en plus à un projet informatique.

De plus en plus d’ acteurs proposent de la dématérialisation. Ils proposent notamment celle-ci à l’intérieur de propositions d’ économies ou de rationalisations.

On estime d’ ailleurs en Europe à 40 milliards d’euros les économies possibles dans le service public grâce à la dématérialisation (livre blanc CDC Arkhineo).

En 2009, en France,  entre 150 et 200 millions de factures électroniques se sont échangées , soit 3 % des factures totales.

Moins d’ 1/4 des grands comptes ont mis en place la

Moins de 20 % des factures entrantes sont électroniques.

Et pourtant la France a été pionnière dans ce domaine mais depuis les pays du Nord de l’ Europe ont pris de l’avance (par exemple  50 % des factures sont électroniques dans les pays nordiques).

Autre exemple : 8 % des transactions électroniques « entreprises » impliquent les 2/3 des fournisseurs alors qu’ elles représentent 37 % en Allemagne et 30 % en UK.

Le marché français de la dématérialisation est estimé à 510 millions d’euros en 2010 et à 670 millions en 2011.

Partager:
  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • LinkedIn
grands comptes, livre blanc
Dématérialisation

Donnez votre avis !




La dématérialisation en chiffres